Herbier Robert Villatte des Prûgnes

La ville de Montluçon et son musée reçoivent en leg en 1934 les collections d'Histoire naturelle appartenant à Robert Villatte des Prûgnes.

L'herbier Robert Villatte des Prûgnes est composé de 5 presses renfermant en totalité 642 parts sous forme de planches botaniques toutes en très bon état et très représantatives du territoire Français, Auvergnat, Bourbonnais. Un peu plus de la moitié de cet ensemble, 338 planches, proviennent de l'herbier d'Augustin Grozieux de Laguérenne, arrière-grand-père maternel de Robert Villatte des Prugnes, ce dernier collecte les 304 planches supplémentaires.

Augustin Grozieux de Laguérenne naît à Paris en 1781 et meurt à Moulins le 2 mai 1863. Il fut propriétaire, attaché d'Ambassade en Russie, Conservateur de

la Bibliothèque Municipale de Moulins, écrivain, historien, botaniste.

On doit situer ses collectes botaniques vraisemblablement dans la 1ère moitié du 19e s. Les étiquettes de cet ensemble font rarement mention des localités, seules 64 planches sont annotées et proviennent quasi essentiellement des départements de l'Yonne et du Puy-de-Dôme.

En revanche, on trouve des plantes peu communes ou rares et les identifications sont correctes ce qui traduit le bon niveau botanique de l'auteur. Il revêt par conséquent un intérêt scientifique réel pour la connaissance de la flore du Bourbonnais et le suivi de son évolution.

Robert Villatte des Prûgnes, n'aura jamais connu son arrière-grand-père décédé en 1863 mais héritera de son herbier. Son père, Albert Villatte des Prûgne (1845-1920), propriétaire à Vallon-en-Sully dans le département de l'Allier, sensibilisé ou non par Grozieux de Laguérenne, initie probablement son fils aux sciences naturelles car il débute en 1880 une collection de mammifères et d'oiseaux. Robert poursuivra l'œuvre de son père et multipliera les domaines de collections.

L'herbier Robert Villatte des Prûgnes, 304 planches, réalisé par lui-même est composé majoritairement d’espèces récoltées en Auvergne et dont plus de la moitié dans l'Allier. D'autres départements limitrophes ou du centre de la France sont représentés, Haute-Loire, Corrèze, Ardèche, Aveyron et d'autres excentrés, Pas-de-Calais, Savoie, Ain, etc. en plus petites proportions.

Robert Villatte des Prûgnes naît à Montluçon le 16 avril 1869 et meurt à l'âge de 96 ans à Vallon-en-Sully le 24 février 1965. Ingénieur agronome, membre du conseil supérieur de l'Agriculture, membre de l'académie de l'Agriculture, correspondant du Muséum national d'histoire naturelle ; il fut également maître d'équipage de chasse, collaborateur de plusieurs revues (La vie rustique, Le chasseur Français). Agriculteur, chasseur, pêcheur, naturaliste, historien et écrivain entre 1897 et 1951, il publia une quarantaine d'ouvrages. Il a consacré sa vie à l'étude des sciences naturelles ce qui lui vaudra les insignes de commandeur de la Légion d'Honneur.